Vous êtes freelancer ou éditeur de solutions dans les métiers du marketing ou de la communication ? Devenez membre du réseau

Blog

#Marketing

Comment optimiser son site pour améliorer son taux de conversion ?

Comment optimiser son site pour améliorer son taux de conversion ?

Avec près de 1,9 milliard de sites web comptabilisés dans le monde (selon l’institut Statista), il est aujourd’hui plus que jamais indispensable de se démarquer et sortir du lot.

Attirer du trafic n’est plus une finalité, il faut véritablement se pencher sur les leviers à mettre en place pour inciter vos visiteurs à passer à l’action. Il faut donc penser à sa stratégie de conversion.

Si l’on s’en tient à l’étude d’Econsultancy, près de 88 % des entreprises se disent insatisfaites de leur capacité à convertir leurs visiteurs en clients.

Voici 4 stratégies à mettre en place pour justement éviter un tel constat.
 

1.    Améliorer l’expérience des visiteurs

Acquérir du trafic est une chose, mais faire en sorte qu’il reste sur votre site en est une autre. Là est tout l’intérêt de penser à l’Ux Design. Derrière cet anglicisme se cache une stratégie indispensable pour se démarquer aujourd’hui sur le web : l’expérience utilisateur.

Autrement dit, l’expérience que votre site web va proposer à ses visiteurs. Un point désormais primordial dans une stratégie webmarketing. Pour se différencier de vos concurrents et réellement susciter la curiosité, il faut penser à l’intégralité des éléments qui vont rendre votre site véritablement unique et mémorable.

Comme, par exemple :

  • L’ergonomie,
  • La facilité d’utilisation,
  • L’aspect responsive (mobile friendly),
  • Des temps de chargements les plus courts possible,
  • Le design,

L’idée est de garder tout le trafic attiré sur votre site et éviter un taux de rebond trop important. Il est donc indispensable de bien connaître sa cible, et proposer une expérience adaptée en fonction de ses attentes et besoins. Encore plus quand on sait que 70 % des business en ligne ne parviennent par à réussir en raison d’un mauvais UX design.
 

2.    Proposer des Call To Action efficaces

Saviez-vous que près de 70 % des sites web de PME ne sont pas dotés de Call To Action performant ? Comprenez des boutons d’appel à l’action maladroits qui ne suscitent pas l’intérêt escompté.

Pourquoi penser à un tel sujet lorsque vous imaginez la navigation d’un utilisateur sur votre site ? Car ce sont d’excellents indicateurs qui vont vous permettre de confirmer l’intérêt des visiteurs pour votre contenu (et donc l’activité de votre entreprise). Pour preuve, des boutons d’appels à l’action pertinents peuvent engendrer jusqu’à 9 % de hausse de votre taux de conversion générale.

Un exemple, qui revient constamment lorsque l’on aborde le sujet des CTA, reste Amazon qui a gagné près de 300 millions de dollars de revenus additionnels après avoir repensé le design d’un seul de ses boutons d’appels à l’action.

Ainsi, pour qu’un CTA soit performant, il doit :

  • Être immédiatement reconnaissable et en évidence,
  • Pouvoir s’identifier rapidement, avec un design qui ressort bien sur votre page,
  • Rester explicite tout en étant clair et cohérent avec le contenu de la page (« Prise de contact », « Téléchargement », etc.),
  • Rassurer l’internaute, le mettre en confiance et proposer un système de confirmation une fois que le CTA est enclenché.

 

3.    Mettre l’internaute en confiance

Aujourd’hui, il est indispensable de bien avoir en tête qu’avec la multiplication des attaques informatiques (phishing, malwares, etc.), les internautes n’ont jamais été aussi méfiants. Il faut donc mettre en place tous les éléments possibles pour les rassurer et leur faire comprendre que votre site web, et donc votre entreprise, est digne de confiance.

L’idée est de les mettre à l’aise pour qu’ils soient véritablement enclins à passer à l’acte (achat, téléchargement, prise de contact, etc.).

Comment ? Avec des éléments de réassurance comme :

  • Des actualités régulièrement mises à jour,
  • Un formulaire de contact facilement accessible,
  • Des avis clients clairs et bien mis en avant,
  • Un community management adapté,
  • Des mentions légales à jour,
  • Des pages « A propos », « Qui sommes-nous ? » ou encore une FAQ complètes et faciles d’accès,
  • Et bien plus encore !

 

4.   Penser aux landing pages

Le temps d’attention moyen d’un internaute serait de seulement 8 secondes lorsqu’il arrive sur un site. Vous avez donc très peu de temps pour convaincre. Vos landing pages doivent donc avoir un réel impact.

Mais qu’est-ce qu’une landing page exactement ? Tout simplement le point d’entrée via lequel un internaute arrive sur votre site après avoir cliqué sur un lien (issu des réseaux sociaux, un article de blog, un lien sponsorisé ou encore une campagne e-mail). Son objectif est simple : inciter l’internaute à passer à l’acte et enclencher une action précise (téléchargement, achat, prise de contact).

Pour l’optimiser encore davantage cette technique, il est indispensable de multiplier ces points d’entrée pour attirer toujours plus de trafic, que vous transformez ensuite en lead voire en prospect.

Newsletter

Chaque mois, recevez gratuitement nos derniers articles !