Vous êtes freelancer ou éditeur de solutions dans les métiers du marketing ou de la communication ? Devenez membre du réseau

Blog

#Marketing

10 caractéristiques à connaître sur la Génération Z

10 caractéristiques à connaître sur la Génération Z

Auto-centrée, hyper-connectée, militante, la Génération Z fait couler beaucoup d’encre. S’en suivent ainsi de nombreuses études et autres théories à son propos. Mais également de nombreuses qualifications : les Z, génération Alpha, gén Z, génération Google, centennials, nouvelle génération silencieuse… Malgré les différentes appellations, une chose reste sûre, cette partie de la population est devenue une cible clé des marketeurs qui voient en elle un public potentiellement très réceptif, notamment aux nouvelles stratégies marketing centrées sur l’utilisation des NTIC.  Pourquoi un tel intérêt sur cette nouvelle génération ? Tout simplement pour son influence sur les comportements d’achat des ménages.

Si l’on s’en tient au rapport 2018 du groupe Kantar, les 13-21 ans vont avoir un impact considérable sur les dépenses familiales. Il est donc aujourd’hui indispensable pour les marques et les entreprises de construire des stratégies adaptées à cette cible.  Mais pour que ce soit le cas, il est évidemment indispensable de connaître certaines spécificités de cette nouvelle génération et ce qu’elles impliquent d’un point de vue marketing.

1.    Connectée

Née après 1995, la digitalisation n’a aucun secret pour eux puisque les « Z » ont quasiment grandi avec. L’utilisation des NTIC est donc bien ancrée dans leurs quotidiens, et ce, depuis toujours. Aujourd’hui, les membres de la « Gen Z » représentent plus de 30% de la population mondiale. Plus d’un quart des habitants du globe donc, âgés entre 2 et 24 ans, qui utilisent le digital depuis leurs plus jeunes âges.

Il est ici question de la caractéristique la plus connue et maîtrisée qui explique pourquoi le « tout digital » est désormais primordial dans les stratégies des entreprises. L’objectif ? Que les Z aient réellement confiance, qu’ils puissent s’informer, acheter, être conseillés ou encore gérer leurs commandes, etc. Le tout en totale autonomie via les leviers digitaux déployés.

2.    Instantanée

«Née avec un smartphone dans la main », comme on peut souvent l’entendre, la Génération Google sait comment accéder à une information en quelques secondes, en quelques clics. Même constant quand il s’agit d’interagir avec ses proches. Tout se partage et se diffuse en un rien de temps. Pour preuve, on dénombrerait près de 3 000 messages reçus chaque mois pour chaque membre de la Génération Z, soit près de 100 par jour.

Quel bilan tirer d’un tel constat d’un point de vue marketing ? L’importance de simplifier les différents process d’achat afin de donner accès, le plus rapidement possible, à l’offre promise. Si ce n’est pas possible, il faut trouver des parades utilisant tout le potentiel des NTIC pour informer en temps réel (SMS, notification push, e-mail, etc.). L’idée est évidemment de répondre à cette immédiateté exigée par la Gén Z.

3.    « Digital Addict »

La connexion constante et l’envoi permanent de messages ont aussi leurs effets collatéraux : une véritable addiction, assumée, au digital et à tout ce que cela comprend (réseaux sociaux, jeux vidéo, etc.). Si bien qu’aujourd’hui, près de 70% des membres de la nouvelle génération silencieuse avouent communiquer davantage en ligne que dans la vie réelle.

Attention néanmoins au piège que peut être ce dernier point. Oui les Z ne peuvent pas se passer de leurs outils digitaux, mais n’en oublient pas pour autant l’importance des moments « réels ». Ils accordent d’ailleurs une grande importance aux rassemblements « IRL » (In Real Life) et aux relations sociales.

Ces deux aspects doivent, logiquement, être intégrés aux stratégies marketing afin de proposer des événements qui soient de vrais moments de partages et de vie avec ses clients.

4.    Assidue

Les Z sont plus qu’attentifs à l’actualité, notamment celle des domaines qui vont l’intéresser. Accros aux tendances et à leurs différentes évolutions, ils sont de fervents admirateurs des marques, et s’efforcent de suivre tous leurs faits et gestes. Quitte à parfois s’en épuiser émotionnellement.

Ce goût de l’information implique la nécessité de surveiller et contrôler son e-reputation comme la régularité de ses communications. Et pour cause, un client ou prospect peut rapidement se sentir trahi et se détourner d’une marque qui néglige ou « oublie » la diffusion de son actualité.

5.    Extravertie

La génération Alpha est, sans surprise, loin d’être passive sur le web. Bien au contraire puisqu’elle interagit et publie sans cesse à propos de son quotidien. Notamment sur les réseaux sociaux où 6 activités sur 10 seraient partagées via des photos, vidéos et autres stories. Loisirs, repas, sports, vacances ou encore fêtes, tout est désormais prétexte à être au cœur d’une publication.

Il faut donc être plus que vigilant à l’image de marque de son entreprise qui peut être ruinée en seulement quelques heures avec ce besoin de partager, commenter ou encore noter son avis.

Au contraire, il faut profiter de cette appétence à communiquer pour donner la place à ses clients de donner son avis et faire votre propre publicité. Évidemment, cela ne se fait pas tout seul, la discussion doit être amorcée par les marques afin d’être davantage maîtrisée par la suite.

6.    Influencée

Les Z profitent des NTIC pour lire, s’informer et rester connectés à tout ce qui les intéresse. Notamment les marques suivies qu’ils suivent assidument sur les réseaux sociaux, notamment par près de la moitié des personnes nées après 1995. Cette « influence digitale » se ressent également dans les comportements d’achat des Z. Et pour cause, près de 86% d’entre eux vont s’intéresser aux avis clients à propos d’un produit ou service avant de passer à l’acte.

Il est donc essentiel d’intégrer, dans sa stratégie marketing, une véritable stratégie d’acquisition de notes et avis clients. Et ce, via Google My Business, TrustPilot, voire directement sur le marketplace utilisé par l’entreprise. Le but ? Réaliser un véritable effort d’acquisition d’avis auprès des clients pleinement satisfaits pour éviter de laisser la place aux insatisfaits (qui, malgré toute votre bonne volonté, essaieront toujours de se faire entendre).

7.    Youtube friendly

Youtube est un acteur de poids dans le quotidien de cette nouvelle génération. Pourquoi ? Tout simplement parce 8 membres des Z sur 10 avouent préférer la plateforme de partage de contenus vidéos à la télévision, devenue complètement obsolète. Preuve supplémentaire de l’engouement suscité par le réseau social américain, 70% des 15-24 ans y passent près de 2 heures chaque jour.

Ainsi, il est désormais non plus nécessaire, mais véritablement indispensable d’intégrer de la production vidéo à sa stratégie marketing. Web-série, témoignages, tutoriels, ces formats sont aujourd’hui essentiels, car bien plus performants qu’un argumentaire textuel.

Ce contenu sera plus vu, davantage écouté, mais aussi et surtout bien plus partagé. Attention, ce choix de format sous-entend de se montrer innovant et surtout d’éviter toute facilité (c’est-à-dire faire des vidéos de piètre qualité ou des contenus peu intéressants). Autrement, cela peut rapidement susciter des moqueries et entacher rapidement votre réputation en ligne.

8.    Unicité

Le sur-mesure fait partie des tendances ultras appréciées par les membres de la génération Z. 48% d’entre eux sont très en demande d’outils pour personnaliser leurs produits ou services. Les éditions limitées ou autres exclusivités font ainsi partie des requêtes les plus appréciées.

Quel que soit le produit / service / offre, et même s’il ne parait pas personnalisable, il faut véritablement remonter à la base de qui constitue le marketing : donner la sensation à votre prospect que le produit / service a été créé spécifiquement pour lui. Se posant ainsi comme une réponse attendue à l’un de ses besoins.

Si cette personnalisation ne peut être intrinsèque à votre offre, elle doit alors se ressentir dans votre :

  • Marketing,
  • Relation client,
  • Expérience utilisateur.

L’objectif ? Toujours plus valoriser votre client en lui donnant la sensation d’être considéré et privilégié.

9.    Réceptive

Sensible aux publications qu’elle peut voir, la Gén Z répond favorablement à la publicité en ligne. Si bien qu’aujourd’hui, les 15-24 affichent un taux d’engagement assez élevé, supérieur  à la moyenne puisqu’oscillant entre 20 et 30 % sur les publications sponsorisées sur Youtube et Instagram.

C’est pourquoi il ne faut pas se montrer frileux en termes d’investissement en publicité digitale ciblée. Comme le démontrent les chiffres cités précédemment, cette dernière est bien tolérée par les Z qui préfèrent largement voir de la publicité qui réponde complètement à ses besoins plutôt que de la pub aléatoire.

10.    Ambassadrice

Véritablement situés au cœur du processus d’achat, les Z ne vont pas seulement se contenter d’évoluer seuls dans le tunnel de conversion puisqu’ils vont emmener leurs parents avec eux. Ils vont alors s’improviser prescripteurs afin de convaincre leurs aînés, les payeurs, de passer à l’acte d’achat.

Dernier point et pas des moindres puisqu’il explique, en partie, pourquoi la génération Z est une cible aujourd’hui très importante pour les marketeurs : cette génération aime plus que tout défendre des causes et peut ainsi s’identifier à des marques de par la valeur revendicative de celles-ci.

Adhérents totalement à leurs discours, les Z peuvent s’en faire le porte-voix auprès de leur entourage. C’est également une des raisons qui explique l’engouement qu’ils ont pour les influenceurs qui portent les couleurs des marques sous prétexte d’adhérer et d’apprécier l’univers de ces dernières.

Il est donc essentiel de veiller à construire une identité solide et travaillée autour de sa marque. À savoir, mettre en avant des valeurs auxquelles les Z pourront s’identifier, s’accrocher et promouvoir dans leurs cercles respectifs.

Newsletter

Chaque mois, recevez gratuitement nos derniers articles !